Nutrition

Les lectines

Que sont les lectines ?

Ce sont de grosses protéines que l’on trouve chez les plantes et les animaux.

Elles sont une arme cruciale pour lutter contre les prédateurs et maintenir l’espèce dont elle est issue. En fait, tout est question de survie. Chaque être vivant est doté de cet instinct primaire de survie et de transmission de ses gènes aux nouvelles générations.

La lectine la plus connue du grand public est le GLUTEN.

Les lectines sont un système de défense parmi d’autres, les plantes ont tout un arsenal à leur disposition.

Mécanisme d’attaque des lectines

Quand le prédateur consomme la plante ou le fruit, les lectines situées dans la graine, la peau, les feuilles, l’écorce, se fixent sur les sucres complexes (polysaccharide) présents dans l’intestin du consommateur.

Elles se fixent également sur l’acide sialique (molécule de sucre située dans l’intestin, dans le cerveau, entre les terminaisons nerveuses, dans les articulations et dans tous les fluides du corps ). Les lectines sont collantes, effectivement le gluten est une glue qui colle extrêmement bien !

Les lectines se fixent sur ces sucres et interrompent la communication entre les cellules. Elles améliorent aussi la fixation des virus et bactéries sur les organes. C’est probablement la raison pour laquelle les personnes qui arrêtent de consommer des céréales, et tout particulièrement du gluten, sont moins sensibles au virus et aux infections bactériennes.

Les lectines , de par leur structure, peuvent provoquer des problèmes de santé, et favoriser la prise de poids .

1- Objectif  numéro 1: Traverser la paroi intestinale

Les lectines cherchent à forcer les jonctions serrées entre les cellules de l’intestin. L’intestin est très fin, une seule couche d’entérocytes constitue la barrière entre l’extérieur, et votre intimité. Elles se fixent sur des récepteurs ce qui aboutit à la sécrétion de ZONULINE.

La zonuline ouvre alors les espaces entre les entérocytes et permet aux lectines d’accéder aux tissus, aux ganglions, et au sang. Elles sont alors reconnues comme étrangères à l’organisme et déclenchent une réaction immunitaire.

2- Objectif numéro 2: Tromper le système immunitaire par mimétisme moléculaire

Les lectines trompent le système immunitaire et le poussent à attaquer ses propres protéines. Elles sont également capables de se lier aux récepteurs des cellules pour agir comme une hormone ou pour en bloquer une.

3-Objectif numéro 3: Interrompre la communication cellulaire

Elles bloquent les transmissions entre les cellules en imitant ou bloquant les signaux hormonaux. La lectine du blé (appelée WGA) présente une grosse ressemblance avec l’insuline. Elle se lie au récepteur à insuline, tout comme la vraie hormone, sauf qu’elle va rester sur le récepteur et perturbera par conséquent les actions de stockage liées à la présence, normalement temporaire , de l’insuline sur le récepteur. Les récepteurs se retrouvent stimulés en permanence, avec des effets néfastes : réduction de la masse musculaire, privation en énergie des cellules cérébrales, augmentation du stockage de graisse.

Mécanismes de défense de nos intestins

Les mécanismes de défense intestinale :
1- la première ligne de défense est le MUCUS, présent dans le nez, dans la salive, son rôle est de piéger les lectines, c’est pour cette raison que le nez coule quand on mange épicé


2-Deuxième ligne de défense , l’ACIDITÉ GASTRIQUE, elle assure la neutralisation d’une partie des lectines

3- Troisième ligne de défense : les bactéries de votre bouche et de votre intestin. Elles évoluent pour détruire les anti nutriments que vous ingérez

4-Quatrième ligne de défense : le MUCUS , produit par les intestins, joue le rôle de barrière.

Le système de défense est relativement efficace, néanmoins plus il y a de lectines, plus il y a de risques pour qu’elles parviennent à atteindre les cellules de votre intestin.

Les Lectines du blé : 

Le blé contient plusieurs lectines :

  • Le gluten
  • Le WGA (agglutinine du germe de blé en français, Wheat Germ Agglutinin en anglais)

Le WGA  n’est pas associé au gluten, il se trouve plutôt dans le son de blé.

Donc le blé complet et le pain complet présentent ces 2 lectines à la fois.

La WGA est une protéine particulièrement petite, et elle peut passer la barrière intestinale plus facilement que les autres lectines qui sont plus grosses.

1- La WGA se comporte comme l’insuline, et elle dirige le sucre vers les adipocytes où il sera stocké sous forme de graisse, ce qui entraîne une prise de poids, et le développement de la résistance à l’insuline.

2- La WGA empêche le sucre d’accéder aux cellules du muscle, ce qui augmente encore plus la formation des graisses.

3-La WGA interfère avec la digestion des protéines

4- La WGA est à l’origine d’inflammation car elle libère des radicaux libres, ce qui peut également diminuer l’épaisseur de mucus dans l’intestin

5- Elle engendre la production d’anticorps, après réaction croisée avec d’autres protéines

6- Elle traverse la barrière hémato encéphalique, engendrant des problèmes neurologiques.

7-Elle tue les cellules normales et les cellules cancéreuses

8- Elle interfère dans la réplication de l’ADN

9- Elle provoque de l’artériosclérose

10- Elle favorise l’entrée des virus par l’intestin.

11- Elle contribue au développement des néphrites

On peut facilement éviter la WGA en évitant de consommer des céréales complètes.

Les autres lectines

Les légumes ont également des lectines. Le taux de lectines baisse quand le légume est à maturité. Seulement, de nos jours, beaucoup de légumes et de fruits sont récoltés avant maturité, pour éviter de s’abîmer lors du transport, pour éviter de pourrir, et pour augmenter le rendement.

Certains légumes ont des taux très importants et ou des lectines très résistantes, même à la cuisson.

Intérêt de la Nutritherapy

Nos ancêtres savaient comment détruire les lectines par la cuisson et la fermentation, et en consommait beaucoup moins que nous.

Aujourd’hui, la majorité des gens préfèrent prendre des médicaments pour lutter contre l’acidité de l’estomac ou des Anti Inflammatoires pour diminuer les douleur articulaires, plutôt que d’arrêter de manger ce qui pourrait les rendre malades.

La Nutritherapy vous accompagne dans le choix des aliments et leur préparation.

Nos aliments modernes

Nous consommons des aliments de plus en plus nuisibles et de moins en moins nutritifs.

De plus, nous nourrissons les animaux que nous consommons avec du maïs et du soja, qui les rendent malades également. Ce n’est pas grave diraient-ils, il suffit de donner des médicaments anti acides aux vaches. Les agriculteurs ont bien compris que le maïs et le soja faisaient engraisser plus vite leur bétail, même s’ils doivent ajouter du carbonate de calcium à leur nourriture, pour éviter les brûlures d’estomac.

Nos cultures sont traitées, poussent quelquefois sans terre, cueillies avant maturité

Dans quels aliments trouve-t-on le plus de lectines ?

Céréales, avoine, blé, épeautre, kamut, maïs , orge, quinoa, sarrasin, chips de pomme de terre, riz, pomme de terre, pépin de raisin, carthame, fève, haricots verts, lentilles, pois chiches, petits pois, soja et protéines de soja, tofu, cacahuète, noix de cajou, graines de tournesol, graines de chia, de courge, aubergine, baies de Goji, concombre, courgette avec pépins, melon, piment, poivrons, tomates, produits laitiers et viandes d’animaux nourris au maïs et au soja

Quels aliments sont plus acceptables ?

Toutes les noix et amandes sauf celles ci dessus

Noix de coco, avocat, chataigne, psyllium, chocolat noir

Patate douce, tous les choux, toutes les salades, l’ail, l’oignon, les asperges, les poireaux, carottes radis …..

Manioc, millet, sorgho…..

certaines huiles

Viandes et laitages d’animaux nourris exclusivement à l’herbe et au fourrage

Je vous conseille de vous rapprocher d’un professionnel de santé avant de vous lancer dans ce régime alimentaire.

En dernière phase du régime, vous pourrez réintroduire certains aliments qui étaient interdits dans la phase 2, en les préparant d’une manière adaptée

Je vous souhaite, vraiment, une bonne santé

Auteur: Perrine TERRASSE